sensee_coucherdesoleil

 

SI TU VAS AU PAYS

 

Si tu montes dans les hauts de France,

tu entendras le vent gronder dans les arbres tordus de froid,

lorsque la bise prendra son visage de nuit,

que le buisson frémira où se blottissent les oiseaux,

dis-lui que je n'ai pas oublié,

que la petite flamme brûle toujours en moi.

 

Si tu vas au pays,

si tu marches le long du canal du nord,

tu entendras les plaintes se mêler aux gémissements du vent s'enfuir vers l'inconnu,

Si tu vas au pays,

lorsque le silence sera parfait,

je te promets une nuit secrète,

tu verras une multitude de petites lumières qui s'allumeront,

petites étoiles des temps modernes

qui accrochent des reflets sur l'eau dormante...

alors, ne dis plus rien...écoute le pays parler.

 

Janine COUPEZ,  votre Janou